SPX Virtual Contents
Les avis des patients et leurs familles ont un poids dans l’Evidence-based design

Les avis des patients et leurs familles ont un poids dans l’Evidence-based design

Le concept de l’« Evidence-based design » (EBD) est en phase de devenir un principe clef dans la conception de nouveaux établissements ou nouvelles unités de santé : en effet, il est impératif de prendre en compte les perspectives et les attentes des patients et des familles pour concevoir les organisations hospitalières, notamment pour l’environnement physique. L’article démontre que les patients et leurs proches ont un rôle à jouer en termes de définition de l’environnement physique d’un service ; en effet : la conception spatiale et l’équipement matériel d’un établissement de santé ont un impact sur la qualité des soins, la sécurité et la satisfaction des patients, la satisfaction du personnel ainsi que les résultats cliniques.

Contexte :

Un secteur de recherche de l’Institute of Medicine at the Cleveland Clinic a examiné le rôle de l’environnement physique dans le vécu du séjour pour les patients et leurs familles.

Méthode :

Il s’agit d’une recherche qualitative, qui a examiné les perspectives et la satisfaction des patients et des familles, avant et après leur transfert d’un ancien établissement de soins cardiaques vers un nouvel établissement, conçu en utilisant les caractéristiques EBD.

L’échantillon est composé de 103 patients et familles, qui se trouvaient dans l’ancienne unité et avaient été transférés dans la nouvelle unité. Les données ont été collectées entre 2008 et 2009.

Résultats :

De façon globale, l’analyse des données a permis de constater une amélioration de la satisfaction des patients au travers de la comparaison entre ancienne et nouvelle unités.

Extrait de ce que les patients et leurs familles ont apprécié dans le nouvel environnement, conçu selon la méthodologie EBD :

  • Le fait d’avoir une chambre individuelle, leur garantissant plus d’intimité, mais aussi plus d’indépendance (réglage de la température, de la télévision, etc.), ainsi que plus de confort (calme, encombrement réduit, facilitation des visites familiales). Par ailleurs, la chambre individuelle étant pourvue d’une salle de bain privée, les résultats montrent que cela diminuait le stress des patients, et leur engendrait une plus grande sécurité, notamment au travers de l’éclairage sensible aux mouvements, une meilleure maniabilité de la douche, etc.
  • Les familles ont apprécié d’avoir à leur disposition un espace et du mobilier pour se reposer
  • En termes d’atmosphère générale, les patients ont trouvé le nouvel établissement plus accueillant, plus confortable, plus lumineux (au travers des grandes fenêtres) ; cela a engendré une nette diminution de l’anxiété ressentie dans le cadre de leur hospitalisation.

Extrait de ce que les patients et leurs familles n’ont pas apprécié dans le nouvel établissement :

  • Commandes d’éclairage : toutes les commandes d’éclairage n’étaient pas accessibles depuis le lit, et des interrupteurs d’éclairage étaient sans étiquette, ce qui engendrait une certaine préoccupation pour les patients.
  • Autre : les commandes du téléviseur étaient difficiles à utiliser ; l’horloge sans chiffres était difficile à lire ; les chambres étaient calmes, mais les bruits de couloirs se faisaient entendre dans les chambres ; les visiteurs ont estimé que la signalétique dans le nouvel établissement n’était pas claire, et que les circuits pour rendre visite aux patients engendraient trop de marche.
Limites :

Les auteurs n’indiquent pas les possibles biais liés à leur étude, toutefois, il est possible de souligner que les auteurs ne rendent pas compte des données des patients concernant l’ancien établissement.

Conclusion :

Le patient est le meilleur juge pour définir quelles sont ses attentes dans le cadre de son hospitalisation, et notamment en ce qui concerne le volet hébergement. Les directeurs d’établissements de santé, mais aussi les équipes médicales et soignants, doivent être conscients que l’environnement physique du patient influence la prestation des soins. Aussi, il s’agit de créer le cadre physique permettant de maximiser la sécurité, la satisfaction et la qualité des soins des patients. Certains détails peuvent paraître anecdotiques, comme la grandeur des fenêtres précédemment citée, toutefois mis bout à bout, ces détails exercent une vraie influence sur le vécu du séjour du patient.

Source: Trochelman, Kathleen & Albert, Nancy & Spence, Jacqueline & Murray, Terri & Slifcak, Ellen. (2012). Patients and Their Families Weigh in on Evidence-Based Hospital Design. Critical care nurse. 32. e1-e10. 10.4037/ccn2012785.

L’opinion du Comité de Rédaction de SPX Virtual Contents :

“L’article est intéressant car il met en avant l’importance de l’expérience vécue par le patient dans des projets, y compris des projets architecturaux, de design… Cela est essentiel pour sa sécurité, mais aussi pour son bien-être lorsqu’il vient à l’hôpital. Peu d’articles traitent de l’XP et de l’EBD. Il nous semble donc intéressant de le partager.”