Publications
Empathie, compassion et confiance équilibrent l'intelligence artificielle dans les soins de santé

Empathie, compassion et confiance équilibrent l’intelligence artificielle dans les soins de santé

Introduction :

L’empathie, la compassion et la confiance sont les valeurs fondamentales d’un système de santé centré sur le patient. Ces dernières années, la recherche d’une plus grande efficacité dans les soins de santé, y compris l’efficacité économique, a souvent entraîné la mise à l’écart de ces valeurs, ce qui a rendu difficile leur intégration dans la pratique par les professionnels de la santé.

L’intelligence artificielle est de plus en plus utilisée dans les soins de santé et promet une efficacité et une efficience accrue ainsi qu’un niveau de personnalisation impossible à atteindre auparavant. L’intelligence artificielle pourrait contribuer à améliorer la précision des diagnostics et des traitements, à rationaliser les processus de travail et à accélérer le fonctionnement des cliniques et des services hospitaliers. L’espoir est qu’en améliorant l’efficacité, les professionnels de la santé pourront se concentrer davantage sur l’aspect humain des soins, ce qui implique de favoriser les relations de confiance et de s’engager avec les patients avec empathie et compassion.

Empathie, compassion et confiance :

L’empathie, la compassion et la confiance sont largement reconnues comme des valeurs fondamentales de la bonne pratique des soins de santé. L’empathie permet aux professionnels de la santé de comprendre et de partager les sentiments et le point de vue du patient. La compassion est le désir d’aider qui est instigué par l’engagement empathique avec le patient. La recherche a montré les avantages de la confiance et des soins empathiques, notamment une plus grande satisfaction du patient, une meilleure observance du traitement et de meilleurs résultats pour la santé. Malgré leur importance, l’empathie et la compassion dans le domaine des soins de santé sont souvent mises de côté. Ces dernières années, par exemple, des facteurs socio-économiques, notamment le vieillissement de la population et les politiques d’austérité en Europe qui ont suivi l’effondrement économique de 2008, ont conduit à la marginalisation de ces valeurs. Dans ce contexte, l’intelligence artificielle a été annoncée pour sauver les systèmes nationaux de soins de santé en difficulté et transformer l’avenir des soins de santé en offrant une plus grande efficacité, une meilleure efficience et des niveaux élevés de soins personnalisés.

L’intelligence artificielle dans les soins de santé :

L’intelligence artificielle pourrait aider les systèmes de soins de santé à atteindre une plus grande efficacité, y compris économique, de deux manières : Premièrement, en améliorant le délai et la précision du diagnostic et du traitement pour les patients et, si possible, en contribuant à la prévention précoce ; et deuxièmement, en utilisant le personnel de santé de manière plus efficace. Les recherches menées jusqu’à présent ont montré que les machines peuvent être aussi performantes, voire meilleures, que les humains pour détecter le cancer de la peau, l’arythmie cardiaque et la maladie d’Alzheimer. En outre, les partenariats homme-machine peuvent donner de bien meilleurs résultats que les humains ou les machines seules. Les partisans de la technologie de l’intelligence artificielle dans les soins de santé soutiennent que l’externalisation des tâches et des décisions vers des machines rationnelles permettra de libérer du temps pour que les professionnels de la santé puissent s’engager dans des soins empathiques et favoriser des relations de confiance avec les patients.

La direction dans laquelle la prestation des soins de santé va évoluer est une question théorique et pratique importante qui doit être examinée. Actuellement, on ne sait toujours pas si et comment la

pratique des soins de santé sera transformée par l’intelligence artificielle, ni quel effet elle pourrait avoir, en particulier sur le rôle des professionnels de la santé et sur la relation thérapeutique.

Implication potentielle de l’intelligence artificielle :

L’utilisation de l’intelligence artificielle pour optimiser la précision du diagnostic et du traitement pourrait soulever des questions de responsabilité lorsque les choses tournent mal, non seulement dans les cas où les médecins suivent les recommandations de l’intelligence artificielle, mais aussi lorsqu’ils décident de passer outre à ces recommandations. Dans de telles situations, il n’est pas clair qui doit être tenu pour responsable, si la responsabilité doit incomber au développeur de l’algorithme, au fournisseur des données, au système de santé qui a adopté l’outil d’intelligence artificielle ou au professionnel de santé qui l’a utilisé.

En outre, comme nous l’avons déjà mentionné dans le cadre des soins centrés sur le patient, l’empathie permet aux professionnels de la santé de comprendre le point de vue du patient, et aide ainsi les professionnels de la santé à adapter les soins pour promouvoir les valeurs du patient et répondre à ses besoins individuels. L’empathie et la compassion jouent donc un rôle très important dans un modèle de soins interpersonnels qui rejette le paternalisme médical et réunit le médecin et le patient pour discuter des options et trouver des solutions appropriées. Pour préserver cet idéal de soins centrés sur le patient, les systèmes d’intelligence artificielle doivent être conçus de manière à permettre la pluralité des valeurs, c’est-à-dire la possibilité que différents patients aient des valeurs et des priorités différentes en matière de soins. De cette manière, l’idéal éthique de la prise de décision partagée peut être maintenu et ne pas être remplacé par une autre forme de paternalisme, pratiquée non pas par les médecins, mais par des algorithmes d’intelligence artificielle.

Conclusion :

L’impact potentiel de l’intelligence artificielle sur les soins de santé, en général, et sur la relation thérapeutique entre les prestataires de soins et les patients est largement reconnu, tout comme le fait que la société doit apprendre à traiter « avec de nouvelles formes d’agents, de patients et d’environnements ». L’intelligence artificielle a un grand potentiel pour améliorer l’efficacité et l’efficience des soins de santé. Toutefois, il convient d’examiner attentivement si l’intelligence artificielle peut soutenir d’autres valeurs essentielles à la fourniture de soins centrés sur le patient, telles que l’empathie, la compassion et la confiance.