Publications

La technologie de la localisation patient comme outil pour améliorer l’expérience

L’utilisation de la localisation des patients pour remodeler leur circulation et ainsi rendre leur expérience plus fluide et plus satisfaisante fait son chemin dans les soins ambulatoires.

Les technologies dites RTLS, qui permettent de localiser en temps réel une balise, sont de plus en plus utilisées au sein des organisations de santé. En effet, en les appliquant aux patients et/ou aux professionnels, elles permettent de connaître précisément, et en temps réel, l’emplacement de chacun. Il est ainsi possible d’en déduire les flux précis, les temps d’attente, les interactions… Toutes ces données sont une source d’information précise et précieuse pour la compréhension du fonctionnement de l’institution. Leur analyse permet de connaître la durée des activités principales, les tendances d’utilisation, les goulots d’étranglement, etc. Ces données permettent à leur tour d’identifier les points à améliorer et des pistes de transformation. Ainsi, l’utilisation de la technologie RTLS peut améliorer le flux de travail et les flux de circulation, générant un impact positif sur l’expérience du patient. Les utilisations les plus fréquentes de cette technologie sont les suivantes :

  • Self-rooming : l’outil avertit le personnel lorsque les patients sont arrivés et prêts à être vus. Cela contribue à réduire le temps passé par les patients seuls dans une salle d’examen, ce qui diminue le stress de l’attente et améliore la qualité des interactions.
  • Planification dynamique : l’outil identifie les espaces vides (où personne n’est localisé) et déclenche des repères visuels pour indiquer les salles disponibles, ce qui permet de rationaliser l’utilisation des espaces. La technologie montre également la localisation exacte des patients, ainsi que les personnels avec qui l’interaction a déjà eu lieu, et ceux qui n’ont pas encore vu le patient. Ces signaux visuels contribuent à une visite plus organisée et productive des patients, car chacun des interlocuteurs sait où il se situe dans son parcours.
  • Asset tracking : le suivi des équipements est peut-être l’utilisation la plus courante de RTLS dans les soins de courte durée. La surveillance des emplacements en temps réel des équipements mobiles, tels que les ECGs, etc., réduit le temps consacré à leur recherche et permet de garantir que le bon équipement se trouve dans la salle à l’arrivée du patient.
  • Exposition à la contagion : en documentant automatiquement les interactions entre les patients et le personnel, la RTLS permet de constater rapidement quels individus ont été exposés à une personne contagieuse et pendant combien de temps. Ainsi, la mise en place des mesures adéquates (identification, confinement, etc.) est plus rapide et plus rigoureuse et contribue à réduire l’exposition des autres membres du personnel et des patients.
  • Améliorations de processus : la technologie RTLS aide les responsables à identifier les inefficacités, mais aussi à monitorer la mise en œuvre des nouveaux processus, en suivant les transformations à l’aide de mesures et de repères quantifiables.

Dans le contexte d’orientation toujours plus poussée des soins vers la valeur, où l’importance de l’expérience patient au cours de son parcours de soins est partout reconnue, la technologie RTLS représente un outil précieux pour créer une meilleure expérience du patient.

Jeanne Kraimer, « Using patient flow technology to enhance the patient experience », in HealthLeaders, Février 2019. Available at : https://www.healthleadersmedia.com/clinical-care/using-patient-flow-technology-enhance-patient-experience