Publications

Mise en œuvre des soins centrés sur le patient : quels déterminants au niveau du système importent du point de vue d’un décideur ?

Alors que ses mérites sont de plus en plus reconnus, les approches centrées sur le patient (ACP) ont fait l’objet d’une attention croissante en tant que concept fondamental de la prestation de soins de santé, tout comme son aspiration à se centrer sur les besoins et les préférences des patients, et à impliquer le patient dans la prestation des soins de santé.

Contexte

Bien que la littérature traite des ACP depuis plusieurs années, il manque une compréhension claire et commune dans la recherche. Une définition largement utilisée par l’Institute of Medicine décrit les ACP comme « les offres de soins qui respectent les préférences, les besoins et les valeurs des patients et y répondent, et la garantie que les valeurs des patients guident toutes les décisions cliniques« .

ACP est plus large que le soin individualisé pour un patient. Il s’attache aussi à l’information et implication des patients dans les soins, au soutien physique et émotionnel, à l’intégration des soins médicaux et non médicaux, à l’accès aux soins et la coordination et la continuité des soins.

Il a été démontré que la mise en œuvre de structures ACP améliore l’offre de soins de santé face à une demande croissante de services de santé et à des ressources limitées, en agissant sur les aspects économiques ainsi que sur les caractéristiques liées au patient. Une mise en œuvre réussie nécessite une analyse pratique des déterminants, de leur relation les uns avec les autres et de leur degré d’influence. Par conséquent, le projet de recherche OrgValue explore le point de vue des décideurs et des patients sur la mise en œuvre des ACP dans la région métropolitaine de Cologne, en Allemagne, via une étude qualitative par entretiens dans diverses organisations de soins de santé et de services sociaux.

Cadre et participants

Les déterminants de la mise en œuvre des ACP au niveau organisationnel et individuel dans différentes organisations de soins de santé et de services sociaux (Health and social care organisations – HSCO) ont déjà été explorés dans une précédente étude. C’est pourquoi cette étude souhaite se pencher plus spécifiquement sur les déterminants au niveau du système de santé. Elle vise à faire progresser la recherche sur les déterminants de la mise en œuvre des ACP et complète l’analyse précédente des déterminants organisationnels et individuels en identifiant les déterminants liés aux ACP au niveau du système, tels qu’ils sont perçus par les HSCO dans différents contextes de soins. Conçue comme une étude qualitative par entretiens, la recherche a été menée afin de fournir un aperçu des déterminants auxquels sont confrontés les HSCO au niveau du système, en évaluant les déterminants communs à différents contextes de soins.

Cette étude fait partie du projet de recherche OrgValue (Characteristics of Value-Based Health and Social Care from Organizations’ Perspectives) qui fait partie du réseau de recherche et de développement sur les soins de Cologne (CoRe-Net). Les entretiens ont été menés avec des décideurs cliniques et de gestion de plusieurs HSCO dans la région de Cologne, en Allemagne. Les participants ont été recrutés via des réseaux de partenaires et des appels téléphoniques.

Résultats

Cette étude a identifié divers déterminants au niveau du système qui sont associés à la mise en œuvre des ACP. Les décideurs ont décrit les réglementations externes comme générant un alignement économiquement contrôlé du système de santé. La disponibilité et la qualification des ressources en personnel et les incitations financières liées aux patients ont été identifiées comme une exigence éminente pour que les prestataires puissent fournir des soins centrés sur le patient. Les participants considèrent que la séparation stricte du financement et de la prestation des soins de santé entre les secteurs hospitaliers et ambulatoires constitue un obstacle. Enfin, la collaboration interorganisationnelle et l’échange d’informations ont été identifiés comme des facilitateurs, permettant la mise en place de soins continus pour les patients.

Conclusion

Il n’existe pas de stratégie systématique et planifiée à long terme applicable à toutes les organisations. Chaque organisation étudie plutôt ses propres possibilités de mettre en œuvre des activités de soins centrés sur le patient dans le cadre de restrictions externes.

Pour assurer le succès de l’approche centrée sur le patient, il semble nécessaire d’opérer un changement de paradigme au niveau du système, en passant d’une approche centrée sur la maladie à une approche centrée sur le patient. Les décisions politiques et de remboursement doivent être alignées directement sur les préférences, les besoins et les valeurs des patients afin de soutenir la collaboration et la coopération entre les prestataires. Le cadre d’action des prestataires devrait être étendu aux trajets de soins afin d’accroître la continuité des soins.

Les recherches futures devraient appliquer une analyse approfondie des facilitateurs et des obstacles individuels afin de proposer des implications politiques concrètes pour favoriser la mise en œuvre de l’ACP dans les organisations. Comme les résultats de l’étude suggèrent que la pression économique et les incitations financières sont déterminantes pour la mise en œuvre de l’ACP, les recherches futures devraient examiner si des modèles de remboursement spécifiques et différentes formes de prestation de soins de santé ont un impact sur cette approche, ainsi que sur l’impact de l’ACP sur les avantages économiques et l’efficacité de la prestation de soins de santé.

Enfin il semble que se concentrer sur les besoins des patients, permet une participation accrue des patients et conduit  à une meilleure rentabilité

L’opinion du Comité de Rédaction de SPX Virtual Contents

« Comme cela est souligné dans l’article, l’échantillon est très petit et toutes les personnes interviewées proviennent d’une même région, ce qui réduit davantage la représentativité. 

Sinon, il donne des conclusions intéressantes, dont notamment de poursuivre la recherche sur les modèles de remboursement et les différents types de prestations proposées pour favoriser la mise en œuvre de l’ACP. »