Publications
Qu'est-ce qui compte pour les personnes âgées

« Qu’est-ce qui compte » pour les personnes âgées? Une boîte à outils pour les systèmes de santé afin de concevoir de meilleurs soins pour les personnes âgées

En mars 2012, Michael Barry, MD, et Susan Edgman-Levitan, PA, ont introduit le concept de demander aux patients « Qu’est-ce qui vous importe  » en plus de la question « Quel est le problème ». Leur objectif était de sensibiliser les prestataires de soins aux questions essentielles dans la vie de leurs patients qui pourraient conduire à des plans de soins personnalisés.

« Ce qui compte » est le fondement de l’initiative « Systèmes de santé adaptés aux personnes âgées », qui englobe dans son intégralité quatre éléments de soins aux personnes âgées fondés sur des données probantes : Ce qui compte (Connaître et aligner les soins sur les objectifs de santé spécifiques de chaque personne âgée et sur ses préférences en matière de soins, y compris, mais sans s’y limiter, les soins de fin de vie, et ce dans tous les contextes de soins), Les médicaments (Si des médicaments sont nécessaires, utiliser des médicaments adaptés à l’âge qui n’interfèrent pas avec les soins de fin de vie, la mentalité ou la mobilité de la personne âgée entre les différents lieux de soins), La mentalité (Prévenir, identifier, traiter et gérer la démence, la dépression et le délire dans tous les contextes de soins. ) et La mobilité (Veiller à ce que les personnes âgées se déplacent chaque jour en toute sécurité afin de maintenir leurs fonctions et de faire ce qui importe). L’initiative « Systèmes de santé adaptés aux personnes âgées » définit « Ce qui compte » comme le fait de connaître et d’aligner les soins sur les objectifs de santé spécifiques de chaque personne âgée et sur ses préférences en matière de soins, y compris, mais sans s’y limiter, les soins de fin de vie, et ce dans tous les contextes de soins. L’objectif est d’aligner les soins et les décisions sur les objectifs de santé de la personne âgée.

Dans le cadre de l’initiative « Systèmes de santé adaptés aux personnes âgées », l’élément « Ce qui compte » assure une communication et une relation permanente avec les personnes âgées et leurs aidants. Au lieu de conversations ponctuelles entre les personnes âgées et les cliniciens, les conversations « Ce qui compte » devraient avoir lieu plus souvent par exemple, lors de visites annuelles, événements majeurs de la vie ou changements dans l’état de santé) et être coordonnées entre tous les membres de l’équipe de soins.

La mise en place d’un système permettant de comprendre, de documenter et d’agir sur « Ce qui compte » pour les personnes âgées dans les organismes de soins de santé nécessite un changement de culture organisationnelle ainsi que la formation des cliniciens et des modifications spécifiques des flux de travail et du dossier de santé électronique. « Ce qui compte » est d’une grande importance pour les personnes âgées, les soignants et le personnel de santé.

Dans le cadre de l’initiative « Systèmes de santé adaptés aux personnes âgées », « Ce qui compte » pour la personne âgée est la base de la relation avec l’équipe de soins et façonne les soins qui lui sont prodigués. L’initiative « Ce qui compte » intègre les soins et la prise de décision dans tous les milieux de soins. L’initiative « Ce qui compte » ne se limite pas à la planification de la fin de vie. Il est donc essentiel pour la personne âgée, l’équipe soignante et le système de santé que ce qui importe pour chaque personne âgée soit identifié, compris et documenté afin de pouvoir agir et être mis à jour dans tous les milieux de soins à la suite de changements dans les soins ou les événements de la vie.

Bien que fondamentale pour les soins centrés sur la personne, la pratique de « Ce qui compte » est la moins développée des 4M. En raison de son importance et de la nécessité de la développer davantage dans la pratique, cette boîte à outils « Ce qui compte » pour les personnes âgées a été développée par l’IHI avec le soutien de la Fondation SCAN. Rassemblant les meilleures preuves disponibles des systèmes de santé du monde entier, la boîte à outils est un point de départ et une invitation à apprendre ensemble comment mieux comprendre et agir sur « Ce qui compte » pour les personnes âgées et mesurer les progrès réalisés dans ce domaine.

Cette boite à outils aborde les sujets suivants :

  1. Considérations importantes pour les conversations « Qu’est-ce qui compte » : Conversations « Ce qui compte » à certains points de contact de soins ; Conversations « Ce qui compte » dans le cadre des soins de routine et récurrents
  2. Qui devrait entamer une conversation « Quelle importance » ?
  3. De quoi faut-il discuter lors d’une conversation « Quelle importance » ?
  4. Comprendre le contexte et les priorités de la vie
  5. Ancrer le traitement dans les objectifs et les préférences
  6. Comment préparer les personnes âgées et les soignants à une conversation « importante
  7. Comment mener une conversation efficace sur « ce qui compte » : Avant la conversation ;
  8. Pendant la conversation ; Après la conversation
  9. Documenter les informations importantes
  10. Intégrer les informations importantes » dans le plan de soins
  11. Mesurer « ce qui compte »

La pratique consistant à demander « Ce qui compte » gagne du terrain dans le monde entier. Cependant, il existe toujours un écart entre ce que les prestataires de soins de santé savent sur ce qui compte pour leurs patients et les soins que les patients reçoivent en fonction de leurs objectifs et de leurs préférences. Cette boîte à outils a été conçue pour rassembler les meilleures informations actuelles disponibles sur la manière dont les cliniciens et les organisations de soins de santé peuvent demander aux personnes âgées « Ce qui compte » et agir en conséquence, et pour garantir que les objectifs de santé et les préférences de chaque personne âgée en matière de soins sont compris, saisis et intégrés dans leurs soins.

Même si le nombre de personnes âgées qui participent aux conversations « Ce qui compte » augmente, ce domaine doit encore être développé et testé. Cette boîte à outils est un point de départ et une invitation à apprendre ensemble comment mieux comprendre et agir sur « Ce qui compte » et mesurer les progrès réalisés dans ce domaine.